Comment dois-je m’y prendre pour bouturer un cactus?

Les cactus se bouturent très facilement… mais la technique n’est pas tout à fait la même que pour les autres plantes. La principale différence, c’est que la blessure du cactus doit se cicatriser complètement avant que vous ne mettiez la bouture dans le milieu d’enracinement, car les cactus aux plaies ouvertes sont très sujets à la pourriture, surtout dans un terreau humide.

Aussi, après avoir coupé la tige pour faire une bouture de la longueur désirée, laissez la cicatrice guérir à l’air libre. Cela peut prendre aussi peu que quelques jours dans le cas des cactus à tiges minces et aussi longtemps que plusieurs mois, voire plus d’un an dans le cas des cactus à tiges très épaisses. Pendant que la bouture est en attente, il faut lui offrir tout de même un bon éclairage.

Même une fois que la plaie est bien cicatrisée et que la bouture est insérée dans son milieu d’enracinement, mieux vaut ne pas humidifier le terreau avant deux ou trois semaines, et ce, encore pour prévenir la pourriture.

Il ne faut pas croire que votre bouture souffrira beaucoup durant cette période «au sec», même si elle dure plusieurs mois : en fait, elle semblera reprendre d’autant plus vite que sa «dormance forcée» aura été longue.

%d blogueurs aiment cette page :