J’ai dû couper et brûler un pin car il était malade. Est-ce que je peux en replanter un autre au même endroit?

J’ai dû couper et brûler un pin car il était malade. Est-ce que je peux en replanter un autre au même endroit?

Peu importe son genre ou son espèce, quand on doit remplacer un arbre – ou autre arbuste – pour cause d’insectes ou de maladies, il vaut mieux le faire par une plante qui ne fait pas partie de la liste des hôtes potentiels du pathogène dont il est question. Autrement dit, je vous déconseille fortement la plantation d’un nouveau pin à l’endroit même où un autre était malade. Les spores laissées derrière par le champignon n’attendent que cette occasion pour reprendre du service. Au premier signe de faiblesse du nouvel arbre, l’infection reprendra. Ne connaissant pas le nom du champignon ou de la bactérie responsable de l’infection de votre vieux pin, je peux difficilement vous conseiller un autre type de pin ou même de conifère . Il se peut qu’un champignon très sélectif qui n’affecte que certaines espèces de pins soit en cause. Cependant, la possibilité d’un champignon à plus large spectre susceptible de s’en prendre aussi à des épinettes, des mélèzes et des sapins n’est pas à négliger. Le plus sûr, c’est de planter un arbre feuillu ou encore un if. Dans le cas des pathogènes aériens (qui n’affectent pas le système racinaire) , la stérilisation ou le remplacement du sol ne donne pas de bons résultats.

%d blogueurs aiment cette page :