L’enlèvement des fleurs fanées

Cette opération fait partie de l’entretien courant des vivaces . Elle répond en premier lieu à des critères esthétiques. Les jardiniers aiment en général que leurs plantes soient exemptes de parties brunes et sèches. De plus, l’enlèvement des vieilles fleurs préserve la vigueur des plantes. Leur énergie n’est pas dépensée inutilement dans la maturation des graines . C’est aussi une façon de contrôler les vivaces qui se ressèment trop facilement un peu partout.

Quand on procède régulièrement à ce nettoyage, plusieurs vivaces, comme les campanules, pieds-d’alouette, gypsophiles, oeillets, gaillardes, phlox et achillées, prolongent leur floraison en produisant de nouvelles fleurs .

La technique consiste à enlever les tiges florales, ou les fleurs, avec un sécateur en coupant juste au-dessus d’une feuille ou d’une tige secondaire (phlox, campanule, etc.) ou le plus près de la base de la souche (astilbe, hémérocalle, etc.) . Pour les plantes basses formant un tapis de fleurs au-dessus du feuillage, comme l’ibéride et le phlox mousse, on enlève la vieille floraison avec des ciseaux en rabattant le plus près possible du feuillage.

%d blogueurs aiment cette page :