L’entretien automnal des plantes d’intérieur

De novembre à février, l’intensité de la lumière et sa durée quotidienne sont grandement réduites et les plantes d’intérieur en subissent les conséquences. Outre l’éclairage artificiel, il existe quelques trucs faciles pour aider les végétaux à passer à travers cette période sombre. En voici quelques-uns.

Approcher les plantes près des fenêtres pour leur fournir plus de lumière

D’abord, il est important de s’informer sur les besoins en lumière des plantes lors de leur achat, car toutes n’ont pas les mêmes.

Placer les plants un peu plus près des fenêtres en choisissant celles orientées au sud, au sud-est ou au sud-ouest. Il faut toutefois éviter que leurs feuilles soient en contact direct avec la vitre pour ne pas qu’elles gèlent lors des froids intenses. Tout comme il faut éviter le soleil direct pour ne pas provoquer de coup de soleil.

Nettoyer régulièrement les vitres pour augmenter la quantité de lumière qui pénètre dans la pièce.

Éliminer la poussière accumulée à la surface des feuilles pour accroître la quantité de lumière captée par la plante. Pour ce faire, on passe délicatement sur chaque feuille un linge propre et humide, en essuyant de la base à la pointe. De plus, cette pratique favorise les échanges gazeux entre le plant et son milieu.

Les plantes peuvent être placées dans une pièce où les murs sont pâles (blancs, jaunes, ivoire) . Ces couleurs réfléchissent la lumière dans la pièce et la rendent disponible aux plants.

Déterrer et entreposer les bulbes à floraison d’été (dahlias, bégonias tubéreux, etc.)

Comment puis-je conserver mes bégonias tubéreux, l’automne venu?

Forcer quelques bulbes vivaces (tulipes, jacinthes, narcisses, etc.)

Les bulbes . J’entends souvent parler du forçage des bulbes . Pouvez-vous me dire de quoi il s’agit?

Est-ce que les bulbes doivent passer exactement le même temps au froid?

Surveiller la présence de parasites sur les plantes d’intérieur qui ont passé l’été à l’extérieur et rincer (à l’eau savonneuse) une fois par semaine les rosiers miniatures, les impatiens et autres plantes sensibles aux tétranyques (araignées rouges)

Les parasites des plantes d’intérieur
Pour en savoir plus sur les thrips
Les aleurodes

Préparer l’amaryllis à fleurir

Tendance : des amaryllis aux couleurs pastel

Mettre les cactus à un endroit frais et sec

Les cactus pour débutant!

Compléter sa collection de plantes d’intérieur

Les arbres d’appartement

%d blogueurs aiment cette page :