L’été dernier, j’ai planté des astilbes de deux ou trois variétés différentes. Or, bien que celles-ci aient fleuri, leurs plumeaux ont vite fait de perdre leurs couleurs et de sécher. De plus, les plants ne semblent pas avoir bien poussé. Cette situation est-elle normale la première année de la plantation ou est-elle causée par un pH du sol inadéquat, un mauvais drainage, le paillis ou autres?

L’été dernier, j’ai planté des astilbes de deux ou trois variétés différentes. Or, bien que celles-ci aient fleuri, leurs plumeaux ont vite fait de perdre leurs couleurs et de sécher. De plus, les plants ne semblent pas avoir bien poussé. Cette situation est-elle normale la première année de la plantation ou est-elle causée par un pH du sol inadéquat, un mauvais drainage, le paillis ou autres?

Les astilbes sont des plantes vivaces qui n’aiment pas la chaleur. Il est probable que leur floraison écourtée et leur faible croissance dans votre jardin ont été causées par une trop forte exposition au soleil et un sol trop sec ou trop lourd. Quoiqu’il existe quelques espèces plus robustes qui tolèrent bien le soleil et les sols plus secs, la majorité des astilbes préfèrent un site frais qui bénéficie du soleil du matin de même que d’une terre meuble, humide et riche en humus . Elles se plaisent en bordure des étangs et des ruisseaux mi-ombragés à condition de ne pas être inondées sur de longues périodes. Le paillis est bénéfique à ces plantes puisqu’il aide à conserver l’humidité dans le sol.

Si vos astilbes n’ont pas été plantées dans de telles conditions, vous pourrez les déplacer sans danger lorsque la terre pourra être travaillée au printemps. N’oubliez pas d’ajouter une bonne dose de compost dans votre fosse de plantation. Dans le cas des astilbes, une bonne poignée de mycorhize à la plantation pourra aider les plants à mieux résister à la chaleur, et à la sécheresse par la suite.

%d blogueurs aiment cette page :