Où vont les limaces durant l’hiver? Y a-t-il moyen de prévenir leur réapparition au printemps?

Où vont les limaces durant l’hiver? Y a-t-il moyen de prévenir leur réapparition au printemps?

La limace est un animal à sang froid. Son activité varie beaucoup selon les périodes de l’année, la température et l’humidité. Les limaces s’immobilisent en dessous de 5 °C, elles sont inactives à 0 °C, et meurent à –3 °C, mais à cette température, elles se sont généralement enfouies profondément avant l’arrivée du gel. Les hivers doux favorisent le taux de survie des oeufs et le développement des jeunes limaces. Les hivers secs et froids peuvent induire une diminution des populations.

Au printemps, elles sortent de leur abri hivernal et vont se loger dans les endroits propices à leur survie, c’est-à -dire dans un environnement humide, voire mouillé. L’humidité et la présence de paillis favorisent la prolifération des limaces et des escargots. Ces derniers se reproduisent en pondant des oeufs qu’ils déposent en masses de 30 à 120 oeufs dans le sol ou en dessous de débris divers. Une fois les oeufs éclos, les jeunes demeurent dans leur nid pendant plusieurs jours avant de sortir et de commencer à se nourrir comme des adultes.

Il n’existe pas à proprement parler de traitement contre les limaces. Cependant, sans eau ou humidité, la limace ne peut pas produire de mucus et, par conséquent, ne peut pas se déplacer. Elle se réfugie alors dans le sol pour attendre le retour des pluies. Pour prévenir l’apparition de limaces, il est important de retirer tous les déchets végétaux ou autres sources de nourriture, ainsi que les briques, planches et amas de débris qui sont directement en contact avec le sol sous lesquels elles peuvent s’abriter. Il est bon aussi de nettoyer le jardin en retirant les feuilles tombées et en éclaircissant les plantes, ce qui permet au soleil de pénétrer plus facilement.

%d blogueurs aiment cette page :