Récolter des fines herbes fraîches durant l’hiver

Récolter des fines herbes fraîches durant l’hiver

Il est possible de récolter des fines herbes bien fraîches tout au long de l’année. Pour ce faire, on rempote dans des pots de terre cuite de 15 cm de diamètre, quelques plants de fines herbes vivaces (menthe, estragon, sarriette, ciboulette, thym, origan, sauge, etc.) ou annuelles (seulement celles qui ont été préalablement semées à l’extérieur dans des caissettes, à la fin de l’été) .

Le rempotage des fines herbes vivaces du jardin se fait idéalement de 4 à 6 semaines avant l’arrivée du premier gel (-3 oC) . Les plants sont laissés dehors dans leur pot jusqu’au gel, après quoi ils sont rabattus au sol. Toutefois, avant que le sol ne gèle, il peut être encore temps de rempoter quelques fines herbes vivaces laissées au jardin pour les rentrer à l’intérieur. Dans tous les cas, avant de rentrer les pots, il est important de bien rincer les plants avec un savon insecticide biologique . Cette intervention est essentielle pour réduire les risques d’infestations de ravageurs (pucerons, aleurodes, tétranyques, thrips, etc.) dans la maison au cours de l’hiver.

Les fines herbes cultivées à l’intérieur bénéficieront d’une période de repos durant laquelle elles seront placées dans une pièce fraîche et peu éclairée, et ce, jusqu’en février (et l’on diminue les arrosages) . On peut aussi choisir de les placer tout de suite au bord d’une fenêtre orientée au sud ou à l’ouest, en leur fournissant si possible un éclairage artificiel de novembre à mars.

On fertilise les fines herbes aux deux semaines avec un engrais foliaire organique à base de poissons ou d’algues, par exemple. On ne fertilise pas les plants lorsqu’ils sont en période de repos . Quant aux fines herbes uniquement exposées à la lumière naturelle (i.e. sans éclairage artificiel) , on ne les fertilise qu’à partir de février.

%d blogueurs aiment cette page :